Un carnaval au Panama…

Le carnaval de Bocas del Toro

Ils ont fait le Carnaval au Panama, nous direz-vous? Oui et non…disons que nous sommes arrivés au Panama en pleines vacances de Carnaval, qu’il y avait bien un « Carnaval » et que nous y avons participé brièvement. Oui, mais alors, c’est quoi, c’est comment le Carnaval au Panama?

Le Carnaval au Panama (Bocas del Toro), c’est comment dire…une toute autre dimension du Carnaval…on vous explique. D’abord, il y a 30 degrés…ah oui, en effet…puis tout le monde est évidemment en short, tongues, cinglet, jupe ou short, ce qui donne déjà en soi une autre ambiance qu’emmitouflé dans sa doudoune un dimanche ou mardi matin! Ensuite, il y a l’ambiance…bon, la musique c’est un mix entre sons rythmés (style Samba), assez agréables à écouter et  devant les échoppes on revient à Snoop Dog, hip-hop américain inaudible, bref c’est pas ça!!! On en vient à préférer nos bonnes musiques ringardes qui nous trottent dans la tête pendant toute la semaine du Carnaval chez nous! Et le folklore??? Avec les sons rythmés, il faut effectivement des danses tout aussi  remuantes, donc imaginez les danses de Rio mais sans char, sans tribune et à 25 au lieu de 3000…Ensuite il y a quand même du déguisement mêlé à tout ça puisque des « sociétés » habillées de rouge et noir avec masques rappelant les dragons à l’asiatique déambulent dans les rues de la ville de Bocas.

Et quoi? On sort, on danse, on « skette » des pintes?….euh oui et non…les 12 échoppes sont envahies par les 3000 habitants de l’île qui soit se saoulent chez eux, soit restent assis « en communauté » aux échoppes (sans aucun touriste), soit viennent au Parc avec leur frigo box rempli de bières et breuvages locaux…imaginez-vous arriver à Binche avec votre frigo box, lol

Et les photos? Ben…en fait, l’épisode du vol du sac datant de quelques jours seulement, nous avons à peine sorti nos appareils…donc on espère que les faits relatés sont suffisamment argumentés pour laisser libre à votre imagination 🙂

Et sinon, quoi d’autre? Sinon, Bocas del Toro, ce sont des plages pas très propres à proximité de la ville (tous les déchêts sont rejetés directement dans la mer), de belles plages mais à 10km en vélo et un hôtel où on a squatté leur plage privée pendant 3 jours. Autrement, on s’est bien plu, on a fait pas mal de vélo, une excursion en mer et on a pas trop mal mangé. Evidemment, vacances de carnaval oblige, il y avait beaucoup de monde et le Panama, ce sont les Etats-Unis d’Amérique Centrale (tout se paie en USD, on se croirait en Floride). On en garde néanmoins un bon souvenir!

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.