Nous n’irons pas plus loin !

Il était écrit que nous passerions par la Nouvelle Zélande et l’Australie car entre le continent Sud-Américain et l’Asie, il n’y a pas 36 routes. Il était écrit aussi qu’en passant 5 mois sur le continent Américain en partant au mois de Janvier, nous arriverions ici en hiver. Et l’hiver, en Nouvelle Zélande notamment, il ne fait pas très bon ! Du coup, comme expliqué lors d’un article précédent, nous avons opté pour la visite de 2 villes  en NZ et Sydney en Australie. Une visite éclair donc, juste le temps de prendre la température. D’ici, nous serons à plus de 18000km de la Belgique, c’est sûr…nous n’irons pas plus loin !

Arrivés en Nouvelle Zélande, nous passerons 3 nuits à Auckland et une seule nuit à Christchurch. La plus grande ville de l’île du Nord se visite facilement et on sent à nouveau un parfum d’Europe et d’Amérique du Nord en parcourant les rues et les longues avenues. Ajoutez un décalage de 10 heures par rapport à la Belgique mais de 16 heures avec Santiago au Chili où nous étions, nous sommes déboussolés, surtout que dans l’aventure nous avons même perdu une journée de notre calendrier puisque, partis le mardi de Santiago, nous sommes arrivés le jeudi, pourtant après seulement 13h de vol ! On vous laisse calculer !

Donc, on se la joue assez cool, en se disant qu’on ne pourra pas tout voir. Par contre, on marche, on marche beaucoup. La première journée, nous la consacrons au points les plus hauts de la ville, le « Mont Eden » et « One Tree Hill » (rien à voir avec le feuilleton mais bien avec le titre de U2), tous deux anciens volcans, aujourd’hui inactifs. Pourtant la ville est belle et bien installée sur une des régions volcaniques les plus actives de la planète. Lors de notre visite au fantastique Musée d’Auckland, nous aurons même la possibilité de sentir la terre trembler dans le simulateur installé à des fins didactiques, c’est le cas de le dire !  Entre les gouttes, nous constatons que la ville contient beaucoup de parcs et évidemment beaucoup de terrains de Rugby, sport omniprésent dans la vie des Néo-Zélandais. D’ailleurs le sport en général, ici et en Australie, on a l’impression d’être constamment entourés de sportifs, dans les villes du moins…déstabilisant (pour nous en tous cas J)

Environ 1h de vol plus tard, nous voici à Christchurch, ville à l’est de l’île du Sud. Une ville complètement meurtrie par le tremblement de terre de 2011. Impressionnant et interpellant car le centre ville n’existe plus, du moins aujourd’hui il est en reconstruction. Beaucoup de façades soutenues par des piliers, des containers en guise de magasin ou de restaurant, un silence assourdissant ! On ne peut donc pas dire que la ville est belle, même si nous nous sommes bien plus dans le jardin botanique, d’autant que le temps était ensoleillé…qui a dit qu’il pleuvait tout le temps en NZ…euh…Bon, le lendemain, c’est drache nationale et la semaine précédente il avait neigé…donc on se rassure, oui on a fait le bon choix !

Quelques milliers de kilomètres nous rapprochent de chez vous, et oui, nous voilà à Sydney ! Sydney, l’Australie. Nous nous étions dit que l’Australie valait un voyage à elle seule, tellement l’étendue de ce pays est incroyablement grande. Une petite étape ici nous amène donc à réflexion, oui l’Australie vaut la peine, c’est certain, oui mais ce sera pour une autre fois. En dehors de cette réflexion, nous avons beaucoup aimé Sydney. Depuis tout jeune, nous avions l’image de cet Opéra en tête, ça y est, on le voit, nous sommes sans voix, on peut immortaliser le moment et l’endroit! Sydney la moderne, impressionnante par son architecture, sa population hétéroclite, ses nombreux parcs, ici ça bouge, tout le monde bouge et on s’y sent bien. Pour une mégalopole, on a pas l’impression de se sentir à l’étroit, les espaces verts y sont certainement pour beaucoup et vu que la ville est entourée d’eau, de plages, c’est vrai qu’il y a pire ! Nous resterons ici 6 jours avec une escapade dans les « Blue Mountains », magnifique Parc National à 1h30 de Sydney. En ville, nous ferons un peu de shopping, nous retournons au cinéma (The Great Gatsby), nous nous émerveillons devant le festival de son et lumière VIVID, on marche à nouveau énormément, le temps est bon sans être beau, il fait parfois un peu frais mais on ne s’en plaint pas !

Et voilà, nous allons quitter l’Océanie sans vraiment pouvoir dire que nous avons vu tout ce qu’il y avait à voir. Un autre voyage à planifier, sans aucun doute. Par contre, il nous faudra être créatifs car le budget, ici, compte certainement plus qu’ailleurs !

Prochain épisode en Asie donc, à bientôt,

Pierre et Roxane

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.