La Malaisie, un mélange de cultures…

Nous vous avons laissé il y a quelques semaines lorsque nous quittions la petite île paradisiaque de Kapas. Que le temps passe vite. Depuis, nous avons sillonné l’est, le nord, le centre et finalement l’ouest de la Malaisie sans pouvoir pour autant prétendre avoir visité le pays tout entier.

Nous nous étions dit à notre arrivée que nous allions découvrir pour la première fois un pays musulman en Asie. Curieux et pressés de pouvoir découvrir par nous-mêmes à quoi nous pouvions nous attendre, nous constatons très vite qu’en fait plusieurs cultures, plusieurs religions se côtoient comme rarement nous avons eu l’occasion de le voir jusqu’à présent.

Lorsqu’on s’intéresse à l’histoire de la Malaisie et aux différents peuples venus ici depuis le 17ème siècle, on comprend vite comment ce pays contient autant de diversités culturelles. D’abord par les Portugais, ensuite les Hollandais puis les Britanniques et enfin les Japonais, la Malaisie est un jeune pays de 50 ans à peine. Les Chinois, quant à  eux, n’ont peut-être pas joué de rôle dans la vie politique et administrative du pays, mais sont venus massivement au 19ème siècle saisir les opportunités commerciales que présentait la région et faire fructifier leurs affaires ! Les indiens sont venus également immigrer avec leurs épices et surtout leur couleurs omniprésentes à travers le pays.

Et les Malais dans tout ça ? Les Malais ne représentent plus que 54% de la population aujourd’hui, autant dire que la mixité avec les autres cultures est très importante.

Et nous dans tout ça ? Et bien, nous avons été pendant 4 semaines les témoins de cette diversité, de ce mélange. A l’est, nous avons trouvé une population plus conservatrice, plus dans les racines de la Malaisie, où l’islam est plus présent qu’ailleurs. Une gentillesse et un accueil authentiques, combinés à une cuisine très différente du reste de l’Asie. L’est ne propose pas véritablement de belles villes mais les îles bordant ses côtes valent plus qu’un détour.

Au nord-ouest, nous avons été sublimé par la ville de Georgetown sur l’île de Penang. On l’appelle la « Perle de l’Orient », classée depuis 2008 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et on comprend pourquoi. On y trouve une forte influence chinoise et une richesse incroyablement belle à travers les temples, les maisons particulières de ces riches chinois venus exercer ce qu’ils font de mieux : le commerce. La ville présente un intéressant « World Heritage Tour » qui donne aux visiteurs la possibilité de traverser les différents quartiers tout en découvrant les curiosités touristiques les plus notoires. A chaque endroit un texte nous en dit un peu plus sur le lieu.

Plus tard, nous nous sommes dirigés vers le centre du pays, dans les « Cameron Highlands ». Ici, nous sommes à plus de 1500 mètres d’altitude, il fait plus frais voire très frais comparé au climat du reste du pays. Nous sommes entourés de monts et collines abritant une importante culture de thé et … de fraises. Roxane aura l’occasion d’en apprendre plus sur non seulement les procédés de la culture du thé mais aussi la forêt environnante. Pour ma part, je couvais un bon rhume (vive la clim) et récupérais d’une chute au départ anodine mais qui m’a bloqué le dos pendant quelques jours (vive les chemins glissants…et vive les massages chinois !)

Après cette escale de fraîcheur, nous sommes enfin descendus vers le sud-ouest, à 2h de Kuala Lumpur, dans la ville de Malacca. La présence des Portugais mais surtout des Hollandais se fait ressentir dès notre arrivée. La rivière est bordée de petites maisons et terrasses, les rues coloniales comme la Jonker Street nous rappellent vraiment une architecture européenne. Et quand au centre on aperçoit un moulin, on a vite compris quel peuple vivait ici il y a quelques siècles. On goûte ici encore plus qu’ailleurs les différentes saveurs indiennes, malaisiennes, chinoises ou internationales, un vrai délice !

Enfin, quelques jours plus tard, nous retournons à Kuala Lumpur pour la deuxième fois, la boucle est bouclée. La capitale ne nous aura par contre pas autant marqué que sa voisine plus au sud, Singapour. Ici, on retiendra plutôt le bruit, la chaleur suffocante, la pollution et le chaos dans les rues. Bref, on essaie de vaquer à d’autres occupations que la visite de la ville en tant que tel. Nous passons donc les différents malls en revue et nous aurons le privilège d’assister à la cérémonie d’ »intronisation » du nouveau Guru indien dans l’immense temple de Batu Caves.

Nous n’aurons pas tout visité en Malaisie et il nous manquera notamment d’avoir pu ajouter un trek dans la jungle du Parc National Taman Negara à notre séjour. Manque d’équipement, chaleur accablante, nous avons très vite abandonné l’idée de nous rendre dans cette jungle très dense, une autre fois…ou pas!

Voilà, nous quittons la Malaisie très satisfaits. Nous avons vu que ce pays était très accueillant, qu’il y avait un respect mutuel entre les communautés même si les mélanges entre elles ne sont pas encore légion. L’avenir de la Malaisie est devant elle, les changements seront importants et nous espérons qu’elle réussira à conserver sa diversité et son accueil !

Prochain épisode : BALI !

A bientôt,

Pierre et Roxane

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.