Hiroshima : une heure figée à jamais

Les chiffres de l’horreur

Hiroshima, 8h15, le 06 août 1945 : un bombardier américain fait exploser à 587 mètres du sol une bombe atomique, la première de l’histoire à être utilisée militairement.  D’une puissance équivalente à 15000 tonnes de TNT et surnommée « Little Boy », la bombe rase instantanément la ville tuant sur le coup près de 75000 personnes dont un tiers de militaires. Dans les semaines qui suivent, plus de 50000 personnes supplémentaires meurent. Le nombre exact de morts reste inconnu, il est de l’ordre de 250000 et on ne compte pas les dégâts latéraux dus à une exposition radioactive à l’uranium qui provoquera des dégâts pendant de nombreuses décennies.

Sur les 90 000 bâtiments de la ville, 62 000 sont totalement détruits. Il ne reste aucune trace des habitants situés à moins de 500 mètres du lieu de l’explosion.

Les aviateurs coupables du largage de la bombe verront pendant 500 kilomètres le champignon qui, en deux minutes, atteindra 10 000 mètres d’altitude.

 8h15, le 6 août 1945, la première bombe atomique utilisée contre une population explose au-dessus d'Hiroshima, ne laissant aucune chance à ses habitants sur plusieurs kilomètres carrés (Hiroshima)

8h15, le 6 août 1945, la première bombe atomique utilisée contre une population explose au-dessus d’Hiroshima, ne laissant aucune chance à ses habitants sur plusieurs kilomètres carrés (Hiroshima)

Nous l’ignorions, la ville d’Hiroshima était entre autres le siège d’une importante base militaire chargée de la défense de l’ouest du Japon, ainsi que de nombreux arsenaux et bases aériennes. Je passerai donc toutes les raisons invoquées par les alliés pour justifier un tel acte car il n’existe pas une seule bonne raison pour utiliser une arme de ce type contre un peuple, aucune ! Et quand aujourd’hui on sait qu’une bombe atomique serait plusieurs milliers de fois plus puissante que celle utilisée à Hiroshima, on doit obligatoirement arriver à ce que chaque pays réduise à néant la possession d’armes nucléaires.  Nous en sommes encore très loin, malheureusement.

Hiroshima aujourd’hui

Aujourd’hui, Hiroshima s’est reconstruite mais sans oublier son passé tragique. Un Mémorial de la Paix, situé à proximité de l’hypocentre de l’explosion dans un parc de 12ha, fut érigé très rapidement après la guerre. Il abrite de nombreux monuments à la mémoire des victimes de la bombe. Une flamme de la paix y brûle, destinée à rester allumée tant que des armes nucléaires existeront.

Hiroshima compte désormais plus d’un million d’habitants. C’est une ville agréable avec son tramway, ses galeries et rues commerçantes. A proximité, l’île sacrée de Miyajima, classée parmi les 3 plus beaux sites au Japon et inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, abrite le sanctuaire d’Itsukushima et la fameuse porte flottante haute de 16 mètres. Un lieu présentant une nature abondante et préservée intacte, un lieu chargé d’histoire et de mystères. On dit de cette île que c’est le Japon en miniature.

Prochaine étape, la ville culturelle de Kyoto !

A bientôt,

Pierre et Roxane

Si vous désirez des informations supplémentaires sur la visite d’Hiroshima, voici le lien vers le site de l’Office de Tourisme de la ville.

Retrouvez ici toutes les photos sur le Japon

 

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.