Recette d’un voyage à Bali!

Aujourd’hui nous vous invitons à Bali ! Notre article du jour vous permettra d’en savoir un peu plus sur nos retrouvailles familiales mais aussi comment réussir facilement son séjour à Bali.

 Havre de paix, respect et honnêteté, beautés naturelles, gentillesse inégalée, températures agréables, cuisine exquise, le dépaysement est garanti. Bienvenue à Bali ! 

 Retrouvailles…

Lorsque nous avons annoncé notre voyage à la famille, en 2012, nos cousins Thérésa et Henri ont très vite manifesté leur désir de venir nous voir, à Bali en Indonésie. Une destination qu’ils n’avaient pas encore pointé sur leur carte du monde, déjà bien remplie. Au même moment, Bruna (la maman de Roxane) en a profité pour se jeter à l’eau et les accompagner dans ce premier long voyage en dehors de l’Europe. Il n’en fallait pas plus pour nous rendre très heureux et de les aider à préparer leurs vacances, nos retrouvailles après plus de 6 mois !

 Bali, ça se mérite !

Arriver à Bali, ce n’est normalement pas bien compliqué, si ce n’est une voire deux escales en avion et environ 25 heures de voyage. Ca c’est la théorie quand tout se passe bien… et malheureusement tout ne s’est pas bien passé. Un retard, une connexion ratée, 2 nuits à l’hôtel, un vol réservé par nos soins en pleine nuit et finalement 48 heures ont passé entre le départ et l’arrivée. Mais ils sont bien là, en un morceau et prêts à vivre le dépaysement à Bali, plus rien ne leur fait peur maintenant, ils sont déjà dans l’aventure !

 La recette d’un succès pour un séjour à Bali…

Pendant la préparation du voyage sur l’île indonésienne, nous nous sommes posés plusieurs questions sur ce que nous allions faire, ce que nous voulions voir, sentir, goûter, etc. Nous avons eu la chance d’être en contact avec les bonnes personnes au bon moment et finalement nous avons passé tous ensemble un superbe séjour. En résumé, voici en quelques points comment nous avons procédé et les décisions qui ont mené vers ce succès :

  • Rayonner depuis Ubud, au centre de l’île, est un excellent compromis pour le culturel de Bali, les distances n’étant pas trop longues.
  • A Ubud, louer une villa dans les villages environnants, plus au calme et directement dans les rizières. Les villageois sont très accueillants et on sent moins l’effervescence touristique.
  • Si vous louez une villa, prenez contact avec le/la propriétaire. Si il/elle n’est pas un Balinais(e), c’est tout au moins quelqu’un qui connaît très bien les environs et qui vous donnera tous les bons plans.
  • Ne louez pas de voiture à Bali, c’est au final peu efficace vu l’état des routes, stressant et peu rentable.
  • Au contraire, faites appel à un chauffeur (idéal = recommandé par votre hôte). Sa compagnie vous sera des plus agréables et il vous donnera toute une série d’infos sur le pays, les gens, les us et les coutumes. En fin de compte, c’est un guide à moindre prix !
  • Établissez un programme de vos visites, demandez une offre de prix, quelques conseils, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus et évidemment négociez le prix…
  • En excursion avec votre chauffeur, ou en dehors d’ailleurs, veillez à éviter de temps à autres les restaurants trop touristiques. Privilégiez les « warungs » dans les villages ou dans une rue à l’écart. A moins que vous n’aimiez pas la cuisine balinaise…
  • N’oubliez pas d’ajouter un peu de piment dans votre assiette, au sens propre comme au figuré, offrez-vous une ballade en mobylette si vous êtes courageux et que vous aimez prendre des risques, sinon préférez plutôt un cours de cuisine ou un bon massage balinais.
  • Perdez-vous dans les rizières, sur les chemins qui traversent les campagnes mais attention, équipez-vous de bonnes chaussures…ça glisse !
  • Dans les temples, un guide n’est pas toujours nécessaire mais parfois ceux qu’on appelle les gardiens du temple vous offriront quelques explications pour quelques milliers de Ruppiah.
  • En promenade, dès que vous entendez ou voyez de l’agitation près d’un temple, une cérémonie se prépare certainement. Arrêtez-vous, les Balinais vous laisseront facilement jeter un œil, voire assister.
  • Vous aimez la mer mais pas trop le surf ni une côte surpeuplée, oubliez alors le sud de Bali et ses plages de surf, choisissez plutôt Amed au nord-est ou, si le temps vous le permet, offrez vous carrément un coin de paradis sur Gili Air, à moins de 2h de bateau et à quelques miles de Lombok.
  • Côté pratique, changer votre argent plutôt en ville qu’à l’aéroport, demandez des petites coupures si possible. Dans les coins retirés et sur les îles, les distributeurs sont rares, prévoyez donc suffisamment de cash.

Il vous manque quelque chose ? Vous hésitez ? Vous voudriez faire autrement mais vous ne savez pas comment ? Demandez aux Balinais, ils vous aideront tous ! Sinon, ben demandez-nous ou consultez nos bons plans via le blog: http://allonsvoirailleurs.be/nos-bons-plans/indonesie/

Ah oui, j’allais oublier…votre recette à vous ne peut-être réussie que si VOUS offrez aux Balinais autant de sourires, de respect et de convivialité que ceux que vous recevrez de leur part lorsque vous serez ici. Dans un temple, en parlant à un homme de nos différences, il nous a dit « tout le monde peut venir prier ici au temple, même si votre religion n’est pas l’hindouisme. C’est normal, Dieu c’est comme le soleil, on peut l’appeler « Sun, Sol, Soleil, Zon, Sonne »…au bout du compte, c’est toujours le même soleil, non ? »… à méditer !

Nous aimerions dédier notre article à Bruna, Thérésa et Henri car leur présence nous a fait beaucoup de bien et puis voyager ensemble a réellement été un plaisir. Nous aimerions aussi remercier Annie (Rumah) pour son accueil à Ubud et Dewa, notre chauffeur, pour sa sympathie naturelle, ses bons conseils et sa prudence au volant !

A bientôt pour un autre récit, cette fois sur les îles autour de Bali !

Pierre et Roxane

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.