Mont Fuji, entre admiration et déception

Levés de bonne heure pour prendre à nouveau le train, nous sommes enthousiastes à l’idée de rejoindre la région du Mont Fuji. Pourtant, en quittant les Alpes, c’est toujours la fraîcheur et la pluie qui nous accompagnent.

Capture d’écran 2013-09-07 à 16.10.19

Mont Fuji: 3776 mètres d’altitude

Le Mont Fuji, avec ses 3776 mètres d’altitude est le point culminant du Japon. Même si la dernière éruption date de 1707, le volcan est encore considéré comme actif. C’est une montagne sacrée pour les Japonais et elle s’escalade uniquement pendant les 2 mois d’été par près de 200000 personnes, principalement des Japonais. Autant dire que les grimpeurs se suivent à la « queue leu leu » ! Nous sommes le dernier week-end du mois d’août, ça se bouscule au pied de la montagne de feu.

Le lac Kawaguchi

Nous avons choisi de loger au bord de l’un des cinq lacs entourant le volcan, le lac Kawaguchi. Après plus de 3 heures de train et 2h30 de bus, nous atteignons notre destination, devant nous et derrière la gare se dresse le Fuji-Yama, impressionnant ! Certes, le temps est assez gris mais nous pouvons clairement l’apercevoir. Nous ne savons pas encore exactement ce que nous voulons faire comme « hike » le lendemain étant donné que nous n’avons pas l’intention de grimper jusqu’à son sommet. Nous partons donc en quête d’informations et à la découverte des alentours du lac.

A peine nous rejoignons les rives du lac que nous nous demandons si nous sommes toujours bien au Japon ? Depuis deux semaines, nous avons admiré le sens de la propreté, de l’organisation, dans des endroits touristiques ou pas. Ici nous sommes surpris, les rives du lac sont mal entretenues, il n’y a quasi aucune infrastructure, les bâtiments sont vétustes et beaucoup d’établissements fermés. Sommes-nous au bon endroit ? Apparemment oui, c’est un peu la déception. D’accord, nous ne sommes pas à la meilleure saison pour observer le Mont Fuji mais là, c’est carrément triste. A ce sentiment vient s’ajouter une pluie qui ne nous quittera pas pendant les 24 prochaines heures, nos mines sont moins réjouissantes qu’à l’accoutumée. Nous jetons un dernier regard vers la montagne sacrée, nous ne la verrons plus, cachée dans une brume persistante pour le reste de notre séjour ici.

Météo maussade

On se dit qu’on adaptera le programme du lendemain en fonction de la météo, on en discutera devant un bon repas. Insouciants, nous nous mettons à la recherche d’un restaurant, on trouve toujours facilement de quoi se restaurer…il faut croire que nous n’avons pas de chance, la plupart des restaurants sont fermés, nous sommes fatigués, nous mangerons des yaourts, bananes et sushis à notre hostel, une fois n’est pas coutume !

Après une nuit agitée, perturbée principalement par des gens peu préoccupés de réveiller les autres, nous prenons notre petit déjeuner très léger et nous nous aventurons à la recherche du « Visitor Center » du Mont Fuji, au moins nous en apprendrons un peu plus sur la région et le volcan. Sous la pluie, nous mettons presque une heure pour le trouver. On regarde un film sur le volcan deux fois en Japonais et finalement une fois en anglais, ouf !

Le sanctuaire Fujiyoshida Sengen

Très vite en fin de compte, nous quittons le centre et nous nous dirigeons vers le sanctuaire Fujiyoshida Sengen, il n’y a pas vraiment autre chose à faire aujourd’hui. La pluie s’est heureusement arrêtée pour un petit moment. Milieu d’après-midi, après 3 heures de marche, nous rentrons à l’auberge.

J’ai envie de dire…bon, voilà, le Mont Fuji c’est fait ! Même si on ne regrette pas d’être venu, au fond de nous-même nous avons quand même l’impression d’avoir raté quelque chose dans le sens où ce n’est probablement pas la meilleure saison pour venir observer la nature et le Mont Fuji (le mieux étant l’hiver) mais aussi parce que cette escale ne nous laissera finalement pas un souvenir extraordinaire. La météo a clairement joué un rôle aussi, on l’avoue.

Conclusion positive : cher Mont Fuji, nous reviendrons, c’est promis !

Nous vous conseillons de réserver à l’avance votre excursion pour le Mont Fuji, pour moins de 100€ vous pouvez réserver une excursion avec prise en charge à votre hôtel, visite guidée,  croisière sur le Lac Ashi et AR en bus

A bientôt,

Pierre et Roxane

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.