Osaka, ça bouge!

Deuxième métropole du Japon en terme de grandeur, la région d’Osaka est la petite sœur de Tokyo. Dix-neuf millions d’habitants pour le grand Osaka, rien que ça ! La ville en elle-même compte 2,6 millions d’habitants la nuit mais 3,7 millions la journée, c’est un vrai poumon économique au Japon. Située en plein centre du pays entre Kobé et Kyoto, aux portes du Kansai, la ville est traversée par de nombreuses rivières, on compte d’ailleurs près de 870 ponts à Osaka.

Nous passerons trois fois par Osaka. Une première fois pour une seule journée, ensuite un peu plus longtemps, 5 jours en 2 étapes, ce sera d’ailleurs notre dernière escale au Japon. Nous trouvons une petite perle parmi les logements ici, le Osaka Hana Hostel, une petite auberge dans le quartier Shinsaibachi, bien équipée et surtout un accueil privilégié « Pierre-san » et « Roxaaaane » sont maintenant connus ici et on nous accueille en guest-star à chaque fois qu’on franchit la porte !

A Osaka, nous allons visiter le grandissime aquarium, grand par sa taille mais surtout énorme par le nombre d’espèces regroupées ici. Un aquarium, on aime ou on n’aime pas, certes c’est mieux d’observer les poissons dans leur environnement naturel mais nous on a aimé. Seul hic, le nombre de Japonais qui ont eu la même idée que nous ce jour-là…trop de monde, beaucoup trop de monde, mais en même temps seule activité climatisée digne de ce nom en pleine canicule, l’autre activité climatisée si on peut dire restant le shopping !

Nous irons aussi admirer le château d’Osaka, typique avec son architecture étroite à 8 étages et regroupant en son intérieur une exposition retraçant son histoire et celle de la région d’Osaka. Au dernier étage, tel l’Empire State Building à New York, on peut contempler la ville à 360 degrés !

Le reste de notre temps, nous le passerons principalement à se balader dans les nombreux quartiers de la ville, le jour et en soirée. La ville est trépidante et parfois on se met même penser que certains quartiers sont plus animés encore qu’à Tokyo, peut-être plus à dimension humaine aussi. Les choix gastronomiques ne sont pas non plus pour nous déplaire, on mange très bien à Osaka et pour toutes les bourses. Tous les quartiers s’articulent autour de la fameuse rue Dotonbori où les très nombreux restaurants n’ont pas manqué d’imagination en posant leurs enseignes sur les façades (crabes, poulpes, etc., les crustacés sont à l’honneur). Ca va peut-être vous étonner mais il nous arrive aussi de passer un repas ou plutôt de souper avec quelques sushis, voire juste un yaourt.

Nous avions aussi quelques achats de dernière minute à réaliser, pour tout vous avouer il nous fallait des t-shirts car nous avons ou jeté ou renvoyé ceux trop usés ou non adaptés à la suite de notre voyage. Il y a beaucoup beaucoup de malls et galeries marchandes à Osaka, trop…et le choix est très difficile pour nous car si Milan est peut-être la capitale de la mode en Europe, les Japonais sont des « Total fashion victims » et Osaka dispose de tout ce que les Japonaises (beaucoup plus que les hommes) ont besoin pour rester branchées. C’est carrément une exagération au vu de la manière de s’habiller, totalement inappropriée pour continuer un tour du monde. Vous voyez, vous, une « routard » (en l’occurrence Roxane) en talons 15cm, jupe ou short extra court, chaussettes en dentelle et petit gilet assorti ? Non ? Ben, nous non plus et heureusement n’est-ce pas ! Du coup pour trouver un t-shirt on doit se diriger vers les rayons « sport », beaucoup plus à notre portée.

Bon à côté de ça, nous profitons bien sûr de tous les côtés pratiques dont nous avons pu disposer ici, à savoir principalement le petit studio au Hana Hostel. Ca nous a permis de nous reposer un peu en se sentant comme chez soi, de mettre à jour le blog et de télécharger quelques films et séries, bonne bande passante oblige !

Finalement, on ne peut pas manquer de vous raconter un bon moment, celui passé à un match de base-ball juste avant de prendre notre avion. Enfin, le grand moment de solitude surtout, c’est celui quelques heures après la réservation…eh oui, ça arrive à tout le monde de se tromper de jour quand on fait une réservation…même à nous ! Impossible de modifier la date, inflexibilité de l’Américain en charge des billets, heureusement notre avion était à minuit, on a donc pu assister à la moitié du game. Le match en lui-même ne nous laissera pas un grand souvenir mais l’expérience était intéressante. Ca nous a permis de voir d’un peu plus près les Japonais lors d’un événement sportif, qui par ailleurs boivent plus de bières ici qu’à un festival de rock !

Voilà, Osaka nous laisse une très bonne impression. Les guides de voyages ne montrent pas beaucoup d’intérêts pour cette ville et ils ont tort ! Nous on a envie de dire que LA ville à taille humaine où on se sent bien au Japon, c’est ici à Osaka !

Nous vous donnons rendez-vous pour le bilan du Japon dans quelques jours. D’ici là, nous continuons notre route vers l’Île de Florès en Indonésie.

A bientôt,

Pierre et Roxane

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.