Luang Prabang…Et si le temps s’arrêtait…

Ancien Royaume

Nous avons quitté Vientiane pour rejoindre le nord du pays et la région de Luang Prabang. La route est très sinueuse mais nous en avons plein les yeux tellement les montagnes se confondent et s’entremêlent à l’horizon. Malheureusement, le bus ne fait que quelques haltes « pratiques » et nous n’en profitons pas beaucoup. De plus, nous avons choisi de ne pas nous arrêter à Vang Vieng, paradis du champignon hallucinogène et des beuveries qui finissent mal ; plusieurs personnes sont décédées en sautant dans la rivière alors qu’elles avaient vraisemblablement trop consommé. Nous apprendrons plus tard que tous ces bars « extrêmes » ont fermé leurs portes récemment sur ordre du gouvernement et qu’il est de nouveau agréable de séjourner ici aussi, bref on passe notre chemin, ce sera pour une prochaine fois.

On se sent bien chez les Belges

Nous arrivons donc 10 heures plus tard à notre auberge, Guesthouse Manichan, chez Peter, un Belge venu s’installer ici il y a 8 ans. Non seulement nous faisons plus ample connaissance, ça me permet de me remettre un peu au néerlandais mais il faut à peine une heure pour se sentir comme chez soi, du coup on adore !

Au fur-et-à mesure de notre séjour ici, nous nous rendons compte que nous aurons besoin de plus de 3 jours pour profiter de l’endroit et qu’il fait tellement bon vivre dans la ville et chez Peter, qu’au total nous resterons 6 nuits !

Ambiance décontractée

La ville, ancienne résidence royale, présente en effet de nombreux atouts. Le Musée Royal, tout d’abord, dispose d’une belle collection d’objets d’époque et est très bien aménagé. Ensuite, ce sont les nombreux temples qui attirent les regards et attisent notre curiosité. Parfois en s’acquittant d’une entrée symbolique, nous y entrons et restons quelques minutes dans un calme absolu. Les moines sont présents, ils nous saluent et vaquent à leurs occupations quotidiennes. Il nous arrive de rencontrer quelques moines novices qui nous abordent franchement dans un anglais parfait, fiers de pouvoir pratiquer la langue de Shakespeare. D’autres jeunes errent dans la ville, ce sont de simples étudiants qui revêtent l’habit de moine et suivent cette éducation élitiste, plus tard ils choisiront s’ils veulent continuer cette voie ou pas, sans obligation. Tôt le matin, tous ont une tâche bien particulière, faire l’aumône et prendre les offrandes des habitants disposés assis en file sur le trottoir, c’est leur repas qu’ils viennent chercher à l’aube.

Beaucoup de choses sont également à découvrir dans les environs immédiats, nous irons par exemple aux superbes chutes de Kuang Si où Roxane s’est délassée dans les piscines naturelles d’eau…glaciale ou encore sur l’autre rive du Mékong, marcher quelques kilomètres vers les villages reculés où le touriste se fait plus rare. L’accueil est très chaleureux, on vient et on repart toujours avec un sourire.

Les saveurs laotiennes

Plus encore qu’à Vientiane, on note les traces encore bien présentes de l’ancienne colonie française. Les maisons, par leur architecture, nous font parfois oublier qu’on est en Asie mais c’est surtout la cuisine qui titille nos papilles. Cela faisait près de 8 mois que nous n’avions pas mangé de si bons sandwiches et quand on voit la vitesse à laquelle nous les avons engloutis, le pain nous manquait, c’est certain ! On retrouve aussi très fréquemment des pâtisseries, un bon café, bref le bon plan pour une après-midi tranquille. La cuisine laotienne s’y prête très bien, elle est plutôt simple finalement. On retrouve comme principaux ingrédients la citronnelle, le galangal et les feuilles de kéfir.  Grâce aux cours de cuisine suivis par Roxane, on continuera sans doute à découvrir les recettes du pays à la maison !

Chez Peter, nous aurons aussi le plaisir de faire de nouvelles rencontres. Entre les Français Pascale et Moussa avec qui nous parlerons longuement de nos expériences sur les routes et puis Samantha, Sadaf et Georgina avec qui nous partirons vers notre étape suivante (Phonsavan), notre table au déjeuner est souvent un melting-pot de nationalités, tous passionnés par le voyage, la découverte d’autrui et le plaisir des rencontres. C’est ce qui rend notre voyage aussi riche et qui fait d’endroits comme celui-ci un lieu où le temps s’arrête et où on profite du moment présent.

A bientôt,

Pierre et Roxane

Retrouvez ici toutes les meilleures photos sur le Laos

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.