Battambang à J-30 !

Un dernier chapitre

Ce sont de drôles de sentiments qui nous emmènent vers l’avant-dernière étape du Cambodge. Nous savons en effet que les 30 derniers jours de notre voyage sont devant nous et que les 320 passés cette année à travers le monde sont bien derrière. Un voyage magnifique, beaucoup de souvenirs, de bons moments et une envie folle de partager tout ça avec nos proches. Mais avant de clôturer le chapitre, nous continuons à profiter de ces dernières semaines avec au programme cette fois Battambang et Siem Reap, soit le nord-ouest du Cambodge et notamment les merveilleux temples d’Angkor que nous avons laissé pour la fin.

Battambang se trouve à 4h de bus de Siem Reap. C’est une ville importante au Cambodge, elle est en effet la deuxième ville du pays avec près de 300000 habitants. Depuis 500 ans, c’est un centre commercial capital aux confins de la Thaïlande, du Laos et du Cambodge. Les Chinois ont toujours été bien représentés ici aussi, comme partout où il y a un attrait commercial important d’ailleurs.

Les marchés colorés

Très rapidement, en déambulant dans les rues, on constate ce boum commercial, surtout à caractère familial. Les maisons coloniales le long de la rivière sont nombreuses et les hôtels les remplacent peu à peu. Pourtant on ne voit pas énormément de touristes dans les rues. D’un marché à l’autre, on admire les couleurs des fruits, légumes, poissons et autres condiments mais aussi le tout pour la maison. Les clients se faufilent à moto ou à vélo, parfois dans le chaos. On se demande comment peuvent tenir les marchandises sur deux roues et comment elles arrivent jusqu’à leur destination finale. Mais bon, ça marche, ça roule, c’est comme ça ici !

Magnifiques campagnes

Le côté commercial du centre ville supplante l’attrait touristique. C’est pour cela que nous partirons une journée en vélo et une en moto pour explorer les campagnes environnantes. Nous aurons le privilège de rencontrer un jeune professeur d’anglais, très fier de nous montrer sa classe et son école montée par son frère pour les enfants de la communauté locale dont les parents n’ont pas les moyens de les envoyer à l’école. Ensuite, dans les villages de pêcheurs, nous aurons comme d’habitude l’accueil et le sourire des habitants tout au long de la route. A l’hombre il fait bon ; on entend les palmiers et bananiers battre leurs feuilles géantes les unes contre les autres, on resterait sans bouger des heures, voire des jours. Plus loin, nous visiterons un temple érigé sur une montagne (Phnom Sampeu), les 300 marches sont aussi difficiles à monter qu’à descendre mais la vue d’en haut est magnifique. Il fait très chaud, on évite les averses en traversant les chemins de terre au milieu des campagnes, pour arriver à un autre temple une dizaine de kilomètres plus loin (Phnom Banan). Celui-ci est d’époque préangkorienne, il nous annonce la couleur pour notre étape suivante et les temples d’Angkor. A nouveau 350 marches, l’humidité ambiante est importante, on est impatient de reprendre la moto, les cheveux au vent (enfin pour Roxane).

Entre nos sorties, nous organisons nos journées de visites pour Siem Reap, nous sommes prêts et nous vous raconterons tout cela dans notre prochain article.

J-30, à très bientôt les amis !

Pierre et Roxane

Retrouvez ici toutes les meilleures photos sur le Cambodge

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.