La coupe du monde nous fait voyager !

A défaut de pouvoir se rendre au Brésil et participer en tant que supporter à la Coupe du Monde 2014, on peut au moins s’évader et se mettre à rêver dès qu’une équipe foule la pelouse des stades brésiliens. Petit billet et petite dédicace donc à toutes les nations participantes et aux amoureux du foot et des voyages.

Sur les 32 pays participants, nous avons déjà voyagé dans 18 d’entre eux, soit plus d’un sur deux. Du coup on s’intéresse aux pays que nous ne connaissons pas tout comme on se rappelle les excellents souvenirs de ceux déjà visités.

D’un match à l’autre, on se projette dans ces pays encore inconnus pour nous. Les reportages télévisés ainsi que les images sur les réseaux sociaux nous emportent vers ces contrées, on s’intéresse à la culture du pays, à la situation politique et sociale parfois difficile, on regarde les opportunités d’y voyager et évidemment on communie (à distance) avec les populations locales à la célébration d’un but ou d’une victoire.

Le football transporte les gens vers le bonheur dans tous les pays du monde, le football donne du plaisir et de l’espoir à l’échelle planétaire. Alors, pour des pays qui participent à un événement comme la Coupe du Monde, un but ou une victoire peut parfois avoir un effet inimaginable. Rassembler les peuples, combattre l’indifférence, rassembler les communautés, faire une trêve dans un pays en guerre. Même les habitants de certains pays où la violence fait rage et qui ne sont pas représentés au Brésil s’arrêtent devant leur poste de télévision et se mettent eux-mêmes à rêver. On se souvient de lieux inaccessibles où la télévision était le seul luxe à disposition et on imagine ces enfants les yeux pétillants admirant leurs idoles. La magie du football devient alors une fête et tel un rêve éveillé, le monde entier bascule dans une euphorie pacifiste.

Un miracle éphémère malheureusement. La réalité revient très vite pour beaucoup de gens dans le monde et le football n’est finalement que porteur d’espérance, il ne peut pas résoudre une guerre. Mais aujourd’hui et jusqu’au 13 juillet prochain, si le football et les Brésiliens pouvaient continuer à nous transporter, nous faire voyager et nous donner de la joie et de l’espoir, qui ne signerait pas à deux mains ?

Ce jeudi et la semaine prochaine en huitième de finale, c’est au tour de nos Diables Rouges de nous faire vibrer. Vous serez sans doute tous devant votre poste de télévision et pour nos amis aux 4 coins du globe qui n’auront pas l’occasion de regarder le match, j’espère que vous pourrez facilement organiser votre travail, voire regarder le match sur place. Peut-être aurez vous la chance de vous trouver dans un des bureaux super équipés que Regus propose à travers 100 pays dans le monde. Quoi de plus agréable que pouvoir prendre une pause et regarder le match sur vidéoprojecteur, au calme et dans une ambiance conviviale.

René Frégni a dit « Tous les matins, dans tous les bistrots du monde, des prairies d’Islande aux confins de la Terre de Feu, de la Sibérie la plus orientale à Manosque, le football embrase le cœur de milliards d’hommes qui s’éveillent », puisse-t’il nous porter chance et réaliser nos rêves.

A bientôt et n’oubliez pas: Voyager rend heureux, alors allonsvoirailleurs.be

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.