Les Studios Barrandov

En arrivant devant le bâtiment des Studios Barrandov à Prague, je ne savais pas ce que j’allais ressentir. C’était une première pour moi et ce qui se cache derrière les caméras, dans les coulisses de studios de cinéma, était jusqu’à présent un grand mystère ! Passez le rideau avec moi, je vous y emmène !

Barrandov studios-allonsvoirailleurs.be-République Tchèque5Accueillis en français par Barbora Ulicna, responsable Marketing, nous prenons très vite conscience de l’importance des studios pour les Tchèques et la fierté qu’ils représentent aux yeux de la nation. Créés en 1931, ils sont l’un des plus anciens studios cinéma d’Europe. C’est Milos et Vaclav Havel (père du premier président après la révolution de velours) qui créent les studios. Le premier film produit s’appelle alors « Meurtre, rue Ostrovni ».

Paradoxalement, la Deuxième Guerre Mondiale propulsera l’entreprise dans une autre dimension, les studios s’agrandissent. Berlin, par peur d’un bombardement, déménage ses studios et produit alors à Prague, bien malgré les Tchécoslovaques, les propagandes nazies. Il en reste d’ailleurs aujourd’hui la trace puisqu’un des studios les plus appréciés des producteurs, construit entièrement en bois, accueille encore de nombreux films.

Entre 1945 et 1990, les studios sont nationalisés et deviennent la propriété de l’Etat, on y produit principalement des films tchèques avant que les années 80 n’accueillent les stars que sont Barbra Streisand et surtout Milos Forman pour « Amadeus ». Depuis les années 2000, la politique des subsides et le marché du cinéma sont compliqués en République Tchèque mais de nombreux étrangers viennent ici y produire des films de renommée internationale, tels que « Stalingrad », « Underground », « Mission impossible », « La mémoire dans la peau », « L’Illusionniste », « La Môme », « Casino Royale » ou encore « Le Monde de Narnia ».

Barrandov studios-allonsvoirailleurs.be-République Tchèque3

Les lieux sont exceptionnels. Même si en tant que visiteurs nous n’avons pas le droit de visionner les tournages en cours, il règne ici une ambiance particulière. Quelque chose se passe, à droite ou à gauche dans les couloirs de ces bâtiments austères, mais nous ne savons pas quoi exactement. Tout juste pouvons-nous deviner un soupçon de décor, un technicien communiquant au talkie-walkie, un camion garé devant un studio, rempli de matériel. On nous dit que les « Visiteurs III » vont bientôt démarrer le tournage, on cherche Jean Reno et Christian Clavier, en vain. Quel travail, quelle incroyable machine pour nous montrer ce résultat final que nous verrons toujours sur le grand écran.

Barrandov studios-allonsvoirailleurs.be-République Tchèque8

La visite nous emmène maintenant encore plus loin dans les coulisses. Nous passons à un autre bâtiment, la sécurité est omniprésente, les secrets sont bien gardés. Nous passons une nouvelle porte et découvrons ce qui paraît totalement irréel : 300.000 costumes répertoriés sur plusieurs étages, des rangées interminables de vêtements de toute époque, de l’empire romain à nos jours. On va et vient d’allées en allées en palpant prudemment ces costumes qui ont été portés par les stars. On apprend qu’il est même possible de louer des costumes à des fins privées ; les studios ont trouvé comment attirer le particulier et rendre ces costumes mythiques, on se les arracherait le temps d’une soirée ou d’un bal masqué.

Barrandov studios-allonsvoirailleurs.be-République Tchèque9De notre côté, nous terminons la visite des studios Barrandov à Prague en réfléchissant au travail immense de ceux et celles qui viennent choisir les costumes lors de la préparation du tournage d’un film, qui les répertorient, les dessinent, les imaginent et à toutes ces couturières dont la tâche est souvent ignorée (du moins par nous, spectateurs). C’est clair, je ne regarderai plus un film de la même manière, je penserai à tous les métiers qui contribuent à la réalisation et la production d’un court ou long métrage en me disant que les acteurs sont définitivement des artistes, certes, mais ils ne peuvent jouer seuls!

Studios Barrandov à Prague

Pour tous ceux et celles qui voudraient visiter les Studios Barrandov à Prague lors d’un week-end, voici quelques infos pratiques :

  • Les visites sont prévues en tchèque et en anglais (+ supplément)
  • Le paiement se fait uniquement cash et en CZK
  • Les tarifs (mai 2015) sont sur base d’un groupe de 10 personnes
    • Tour et département costumes standard (1h45) : 3040CZK/groupe et 160CZK pour chaque personne additionnelle.
    • Département costume détaillé (à ajouter)  (1h): 2030CZK et 130CZK pour chaque personne additionnelle
  • Les visites comprennent l’accueil, l’historique des studios, une balade autour des scènes (accès interdit aux tournages en cours et aux non professionnels), les salles de costumes, les salles des accessoires.
  • Pour d’autres informations sur les Studios Barrandov à Prague ou un contact personnalisé, veuillez consulter le site internet

 

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.