Bouches de Kotor: direction plein sud

Kolasin, nord du Montenegro, nous sommes jeudi, il fait froid et le soleil n’a pas l’air de pointer le bout de son nez. Ce ne sera pas encore ce soir que nous déballerons notre tente, toute neuve, que nous avions acheté avant de partir. Il ne faut pas très longtemps pour que nous décidions de prendre la voiture, cap plein sud vers les Bouches de Kotor et la côte du Montenegro.

Le monastère d’Ostrog

Bouches de Kotor - MontenegroLe temps de faire un petit stop au centre du pays et nous visitons l’improbable monastère d’Ostrog. Nous ne sommes plus seuls, Serge et Roselyne (rencontrés lors de notre tour du monde au Laos en 2013) nous ont rejoint pour continuer et terminer notre voyage au Monténégro. Presqu’une année que nous ne nous sommes pas vus mais notre amitié n’a pas pris une ride. La route sinueuse nous amène en haut du parking d’où nous grimpons quelques centaines d’escaliers. Le monastère fut construit à même la falaise au 17ème S, tout simplement improbable et surtout incroyable. Des couvertures colorées jonchent les chaises et le sol depuis tôt le matin, certains pèlerins y passent parfois la nuit. Le monastère accueille également de nombreuses personnes sans-abris.

Le Lac Skadar jusqu’à la frontière albanaise

Nous descendons en moins d’une heure vers la côte monténégrine et ses fameuses Bouches de Kotor. D’ici nous sommes à 15km seulement du Lac Skadar, le plus grand lac des Balkans. Sur notre petite embarcation, Rycko nous emmène voir les pélicans dans le Parc National mais aussi les villages de pêcheurs le long de la rive, aujourd’hui transformés en maisons de vacances pour amateurs de grand calme. Sur le bateau, la chance du jour vient de ce couple franco-belge arrivé en dernière minute pour nous accompagner. Notre compatriote travaille en effet au Parc Naturel du Pays des Collines, chez nous près de Ellezelles. Du coup, il joue notre guide perso en nous montrant les aigrettes, cormorans pygmées et autres oiseaux virevoltant au-dessus du lac. Beau spectacle et agréable moment, nous n’en demandions pas autant !

Le Lac Skadar s’étend en réalité d’est en ouest du Monténégro vers l’Albanie où se trouve 1/3 de sa superficie. En reprenant la voiture, nous roulons vers le sud jusqu’à la frontière albanaise séparée du Monténégro par le canal de Bojana. Poissons à foison, le canal est une source inépuisable pour les pêcheurs du coin. De grand filets appelés « Kalamera », qui nous rappellent les « Trabocchi » de la région des Abruzzes en Italie, plongent dans l’eau en attendant d’être remontés, remplis des précieux futurs mets qui seront vendus des deux côtés de la frontière et dont les plus beaux spécimens garniront les assiettes des nombreux restaurants longeant le canal.

Quel accueil !

Les très sympathiques Monténégrins nous réservent tous d’excellentes surprises. Les hôtes rencontrés tout au long de notre parcours sont extrêmement accueillants et sympathiques. Petits gâteaux, fruits, café, renseignements touristiques sur les environs, pas une personne n’a manqué de nous aider pendant nos 13 jours dans le pays. Que ce soit dans un endroit touristique, dans un restaurant ou ailleurs, c’est le même constat et une attitude identique, on adore ! Et pour vraiment que le Monténégro devienne notre destination numéro une, il ne fallait plus qu’une bonne table pour de bonnes fourchettes comme nous! Bingo, de la montagne du nord du pays avec sa viande grillée et les truites pêchées dans les lacs, on déguste aussi les saveurs de la mer au sud et leurs calamars grillés, moules et poissons frais. Bref, on exulte !

Les Bouches de Kotor

Bouches de Kotor - Montenegro

Vue depuis Perast sur les îles Sveti Dorde et Gospa od Skrpjela

Avant de sortir du pays et rejoindre Dubrovnik en Croatie, nous remontons les routes sinueuses par le Parc National du Lovcen. Le panorama depuis le Mausolée de Petar II Petrovic Njegos devait nous offrir la plus belle vue qu’il soit mais « Caramba », le brouillard et les nuages à 1700m d’altitude nous cachent complétement la vue. Pire, on se voit à peine en son sommet. En 5 minutes, avant de rejoindre le parking, c’est l’orage, l’averse glacée, nous sommes trempés de la tête au pied. Le restaurant à l’entrée du site ne manque pas l’occasion de nous inviter lorsque nous venons nous abriter. Ces Monténégrins ne perdent pas le nord lorsqu’il s’agit d’attirer les touristes.

En quittant le PN du Lovcen, nous arrivons rapidement vers un des points de vue les plus beaux du monde, les Bouches de Kotor sont devant nous, en aval. On a beau parcourir les pays de régions en régions, rien n’égale ce panorama depuis les 3 derniers mois, absolument fantastique. La baie de Kotor, qui s’étend jusqu’à la Mer Adriatique, révèle toute sa beauté. Les paquebots de croisière quittent les bouches de Kotor pour rejoindre d’autres horizons. Les petits villages dévoilent leurs jolies maisons en pierre où de nombreux touristes viennent se reposer sur les minuscules plages en graviers et les pontons en béton. Une brise légère, le soleil qui brille, la bonne compagnie de nos amis, un bon plat de calamars grillés et un petit plongeon dans la baie, voilà comment se termine ce magnifique voyage au Monténégro.

Allez-y !

Petit pays aux mille merveilles, un coup de cœur absolu qui nous a transporté le temps de quelques jours dans un univers magique. Si le Monténégro est à l’aube de son développement touristique, le pays est dorénavant prêt à VOUS accueillir. Et peu importe si vous venez pour randonner, visiter les Bouches de Kotor ou simplement profiter de ses plages et de sa délicieuse gastronomie, vous en reviendrez charmés, c’est une certitude !

Depuis 2015, Ryanair offre des vols directs depuis Charleroi (Brussels South Charleroi Airport) ou Paris vers Pogdorica, vous n’avez donc plus aucune raison de ne pas y aller!
Découvrez l’article sur le Nord du Monténégro

Retrouvez ici toutes les meilleures photos sur le Montenegro

Vous voulez connaître nos bons plans sur cette destination? Visitez notre page « Bons plans »
Booking.com

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.