Bye bye Belgium – Quitter la Belgique

Le bilan

Cela fait quelques mois que nous attendons vraiment ce moment, celui de faire cet article, de vous en dire plus sur nos futurs projets. Aussi patients que nous puissions être, le moment, l’instant où tout va basculer, c’est maintenant ! Je n’ai pas besoin de vous rafraîchir la mémoire, bien que ce soit peut-être utile pour remettre cet article dans son contexte. Déjà 20 mois que nous sommes rentrés de notre Tour du Monde réalisé en 2013. C’était clair que le retour après un tel voyage serait compliqué et que notre vie allait changer mais nous n’avions absolument pas le recul nécessaire quand nous avions écrit ces quelques lignes au premier trimestre 2014. Nous ne nous sommes jamais étalés sur ces derniers 15 mois et pourtant ils ont été déterminants pour prendre la décision la plus importante de notre vie : TOUT QUITTER, QUITTER LA BELGIQUE .

Bolivie-Lac Titicaca

Je me souviens de l’euphorie au retour à retrouver nos proches et nos amis, même nos collègues et les nouvelles possibilités professionnelles, pourtant motivantes. Et puis, je me souviens de la chute brutale, du trou profond dans lequel je suis tombé 6 mois après le retour. Une chute où, lorsqu’on se relève, on est plus le même, on a changé. En quelques mois, on se rend compte que dans la vie, il faut tout mettre en place pour être heureux, en profiter, on en a qu’une, merde ! Pendant ces mois de doutes et d’interrogations, on repense alors à tout ce qu’on aime, tous nos rêves, ceux qu’on a déjà réalisés et ceux qui se trouvent encore dans notre tête. On en parle à deux, on discute, et on se remémore que les rêves sont tout à fait possibles lorsqu’on prend son destin en main. Le choix de vivre ses envies, le choix de pouvoir décider, le choix de regarder vers le futur et de se dire : oui on peut le faire, alors faisons-le !

Le seul mauvais choix est l’absence de choix, Amélie Nothomb

Quitter la Belgique : Let’s do it!

Et ce choix, ce rêve que nous avons, c’est le prolongement de ce que nous avons entrepris le 13 janvier 2013. Quitter la Belgique, un départ vers l’inconnu, un billet d’avion sans retour, une autre vie en quelque sorte. Ca peut sembler égoïste aux yeux de nos proches et nos amis, ça peut sembler impossible aux yeux de certains ou complètement fou mais c’est en fait exactement ce que tous les deux nous avons envie de faire. Alors, évidemment beaucoup de choses vont nous manquer, beaucoup de gens surtout mais on ne peut pas se mentir à soi-même !

Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c’est la peur d’échouer, Paulo Coelho

Et ce projet, c’est quoi alors ?

Et si je vous disais que nous partons sans savoir où nous allons ni ce que nous allons faire ? C’est la réalité, nous avons la tête pleine d’idées, des endroits favoris où nous voudrions creuser notre nid mais nous ne voulons pas nous précipiter. Ce qui est certain, c’est que nous retournerons dans le domaine du Tourisme. Nous rêvons d’une Guesthouse modeste mais ce n’est pas le but ultime, nous démarrerons donc avec plusieurs mini-projets dont nous vous parlerons évidemment sur le blog. L’endroit ? Sans hésiter, ce sera l’Asie du Sud-Est ! Nous avons nos préférences actuellement pour le Cambodge mais nous voulons aussi explorer la Birmanie, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam, chaque pays ayant ses avantages et ses inconvénients.

FB_IMG_1438884001788

Les prochaines étapes

Quand partons-nous ? Le départ est imminent, on a bien gardé le secret (en dehors de nos proches bien-sûr), nous allons donc quitter la Belgique le 14 août 2015, direction Shanghai ! Dans un premier temps nous allons effectivement compléter notre tableau de voyages en Asie et la Chine, nous en avons envie depuis longtemps. Nous ferons donc une double incursion, une première boucle Shanghai-Xi’An-Pékin et ensuite, un mois plus tard nous irons visiter le Yunnan et le Sichuan. Entre les deux, nous profiterons du Vietnam où nous vous réservons plusieurs surprises !

Sommes-nous prêts à quitter la Belgique ? Aujourd’hui nous nous sentons quasi prêts. Logistiquement et administrativement aussi, on vous parle d’ailleurs dans nos pages pratiques de toute une série d’informations utiles lorsqu’on part pour un voyage au long cours. Nos premiers pas pour ce nouveau départ seront donc en mode « voyages » et évolueront progressivement  en « slow travel », le temps de trouver notre paradis en Asie du Sud-Est.

Une vie d’expatriés nous attend donc pour les prochains mois. Nous ne sommes pas inquiets, même si beaucoup de questions hantent nos esprits, mais nous sommes surtout très excités à l’idée de commencer cette aventure. Et puis, qui sait, nous ne serons peut-être jamais si loin que ça de la Belgique, nos projets nous lieront pourquoi pas avec le plat pays, commercialement ou « touristiquement ».

Alors, souhaitez-nous bonne chance, suivez-nous, partagez notre périple sur la toile et surtout VIVEZ VOS RÊVES! Carpe diem!

Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leur rêves, Eleanor Roosevelt

Tara Canyon

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.