Un gros coup de coeur à Hoi An

Le Centre du Vietnam

D’une manière ou d’une autre, en quittant Hué et sa Cité Impériale et en se dirigeant vers Hoi An, nous n’allions pas très loin. Hué nous avait plus, nous espérions donc que Hoi An confirme le prolongement de ces magnifiques journées.

Homestay

Nous avions choisi de rester un peu en dehors de la ville, à 2km du centre et 7km de la mer. Notre logement, « Viva Homestay », fut la première belle surprise de ce séjour. Maison hyper moderne dans un chouette quartier, accueil très sympa, familial, vélos gratuits, c’est le début de la fête de l’automne et le quartier s’anime au son des tambours et des dragons.

Hoi An touristique

Quand on regarde Hoi An depuis le centre touristique, on ressent 2 choses. La première, c’est « quel monde », « trop touristique ». La deuxième, le soir notamment, c’est « wow », le coucher de soleil sur la rivière est splendide, les petites boutiques se ressemblent beaucoup mais quel plaisir une fois qu’on s’écarte des rues principales, le long du marché. Les lanternes et les maisons coloniales éclairées donnent à chaque instant une impression d’antan.

Plage déserte et pêcheurs en bateaux paniers

Le deuxième jour, nous prenons les vélos, direction la côte. Environ 25 minutes pour rejoindre les plages, de belles étendues de sable blanc, une mer turquoise et un soleil radieux avec en point de mire la ville de Danang, à 25km. Sur la plage, les pêcheurs vont et viennent plusieurs fois par jour prendre leurs petites embarcations en bambou, rondes, ils pagaient d’une manière bizarre à nos yeux mais nécessaire pour avancer, quasi une danse en soi. Nous viendrons 3x ici pour se reposer, se baigner et faire un peu bronzette. Quand la simplicité de l’endroit nous rend zen.

Hoi An-Vietnam-allonsvoirailleurs.be

Les pêcheurs en bateau rond, fabriqués en bambou

Hoi An rurale

Le lendemain, Chung et Aymeric, le Directeur et le Responsable Commercial de l’agence « Voyages En Indochine » viennent nous chercher pour explorer les campagnes des environs. Au programme, une visite accélérée à la carte, rien que pour nous, afin de voir un maximum de choses proposées dans la formule « Hoi An rurale », l’équivalent donc de ce que nous avons fait quelques jours plus tôt à Hué.

Le grenier à légumes de Hoi An

C’est en scooter que nous prenons la route vers le village de Tra Que. « Voyages en Indochine » a développé avec quelques habitants un projet exclusif, de tourisme solidaire. Les touristes peuvent en effet, avec les Vietnamiens, apprendre la culture de légumes bio. Chapeau conique, bêche et arrosoir à la main, tout un chacun peut désormais participer à l’entretien du potager et ainsi découvrir ce que plus de 500 familles cultivent ici à longueur d’année. Les terres sont très fertiles et la qualité des légumes bio vendus sur les marchés de Hoi An et même de Danang (25km) trouve acheteurs sans soucis. Les touristes qui viennent ici peuvent aussi profiter de l’infrastructure mise en place pour apprendre à cuisiner des plats locaux ou recevoir un massage.

Les pêcheurs de Kim Bong

Nous passons la rivière en bac et continuons notre route vers les villages de pêcheurs. Un chantier naval d’un autre temps construit et répare les bateaux en bois depuis des siècles. Cela nous donne l’impression que rien ne change, ni les moyens, ni les techniques, surtout lorsque nous arrivons chez Monsieur Kha, le dernier fabricant de bateaux paniers du village. Mr Kha assemble, tige par tige, cette improbable embarcation en bambou depuis une quinzaine d’années. Il travaille chaque pièce pendant 20 à 30 jours par mois et les vend environ 100$. Personne ne veut reprendre le business (absolument non rentable). Les jeunes aujourd’hui préfèrent partir vers les villes. Un patrimoine en voie de disparition.

Un peu plus loin, à Tra Nhieu, c’est un métier à tisser les nattes que nous découvrons. Il faut être deux pour tisser les tiges (voire 3), une personne passe la tige dans le métier et l’autre ramène le métier à tisser vers elle. Simple mais laborieux. Environ 2h à 2h30 pour chaque natte. Auparavant utilisées pour poser sur les lits, elles le sont moins aujourd’hui depuis l’apparition des matelas dans les familles, il y a seulement 10 ans. L’avantage de ces nattes c’est qu’on ne transpire pas, un confort important pour ces familles pauvres qui ne peuvent s’offrir la climatisation.

Lunch time

On en a fait des choses sur une matinée, n’est-ce pas ? C’est dire l’éventail d’activités que peut proposer l’agence « Voyages en Indochine ». A présent, c’est l’heure du lunch. On ne fait pas dans le détail, la table est dressée et nous dégustons de véritables « bijoux » culinaires. Banh Seo, nems de Hoi An, aubergines frites, feuilles de bananes farcies, ramboutans en dessert, que des bonnes surprises donc !

A la pêche aux crabes

L’après-midi, nous irons essentiellement faire une petite « croisière » en bateau panier, depuis le village de Van Ang. La belle-famille de Han, notre guide, s’occupe de faire découvrir aux touristes la mangrove de cocotiers. Nous partons donc à 3 par bateau. Surprise, notre « capitaine » sort sa canne à pêche de fortune et un petit seau. On s’interroge avec Aymeric mais 3 minutes plus tard nous comprenons, nous allons pêcher les crabes cachés dans la vase. On tente le coup et hop, ni une ni deux, les crabes sont pris au piège et terminent dans mon petit seau. A ce jeu là, j’ai eu pas mal de chance, je ne les mangerai malheureusement pas mais, en écrivant ces quelques lignes, je pense encore à la bonne soupe que notre guide local a bien dû s’offrir le soir même !

Hoi An-Vietnam-allonsvoirailleurs.be

Petite excursion en bateau, à la pêche aux crabes

A bientôt Hoi An

C’est toujours difficile de faire passer une émotion à travers un article mais c’est vrai qu’en pensant à ces 4 journées passées ici, nous sommes encore sous le charme, le coup de coeur quoi! C’est notre premier coup de cœur et on se dit qu’on pourrait bien revenir ici passer plus de temps, qui sait un nouveau projet ? En attendant, nous vous encourageons vraiment à ne pas oublier cette région lorsque vous voyagerez au Vietnam. De toute beauté, authentique, une population accueillante et bienveillante, la montagne et la mer à proximité, une gastronomie exquise, bref un cadre plus que propice à passer de bons moments.

Voici la vidéo que nous avons réalisée à l’aide des séquences vidéos et photos prises pendant notre passage à Hoi An:

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=yDwbKWoVlfU&w=940&h=490]

En pratique…

1. Hoi An

Temps de visite : indéterminé

Astuces : Des dizaines de possibilités s’offrent à vous. Vélo, moto, bateau, laissez-vous aller selon vos envies. Votre guesthouse peut vous aider pour louer un vélo ou une moto ou pour réserver le transport vers votre prochaine destination. Sinon, faites appel à Voyages en Indochine

2. La journée rurale autour de Hoi An

logo-hue14-1Demi-journées ou journées complètes, vous pouvez choisir. Il y a plusieurs formules reprises sur le site et dont le programme est clairement et parfaitement détaillé. Les prix y sont affichés en toute transparence également. Hoi An Rural est le nom du programme.

 

Retrouvez ici l’album photos complet de Hoi An



logo2015Présentation « Voyages En Indochine », u
ne agence 100% francophone

C’est avant tout une équipe passionnée par l’idée de vous proposer des voyages personnalisés, élaborés selon vos souhaits avec un haut niveau de conseil, sans intermédiaire, au meilleur prix et en respectant le pays, les habitants et la culture.

Forts d’une expérience de 10 ans dans le tourisme, l’agence ne veut pas tomber dans des circuits standards, où les touristes passent la journée dans un bus. Non, le voyageur doit vivre une expérience unique au cœur du pays. Les guides sont formés et choisis par l’agence, le français et le savoir-faire sont des points essentiels à la qualité des circuits. Le guide représente 80% de la réussite de votre voyage. 

2015 marque aussi la création de leur marque « Rural Eco » qui permet aux touristes de découvrir la vie rurale aux alentours de Hoi An et de Hue. Au programme, découverte des villages et des artisans à vélo, initiation aux techniques de jardinage, découverte des herbes médicinales, croisière en bateau panier, cours de cuisine et déjeuner chez l’habitant. Une originalité qui fait la qualité de « Voyages En Indochine ».

Directeur : Chung

Responsable projet : Truong

Responsable Commercial : Aymeric

Un devis ? Une question ? Je vous invite à visiter le site de Voyages en Indochine, très complet et reprenant l’ensemble des prestations proposées par l’agence, du nord au sud du Vietnam. En groupe ou en individuel, profitez de la qualité des conseils en envoyant directement vos questions via ce lien.

Venez de notre part et vous recevrez d’excellentes conditions sur le prix total de votre voyage.

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.