De la route des volcans aux forêts de nuages

Volcan Poas

Après 2 jours passés à Alajuela, nous voilà donc partis à la découverte de la Vallée Centrale. Première étape: Volcan Poas…et première désillusion, il pleut, il est noyé dans les nuages, on fait demi-tour. Premier enseignement: toujours se renseigner avant de visiter un site naturel en altitude…

Pas de quoi nous décourager, nous partons vers Sarchi, petite ville réputée pour son artisanat, principalement les chars à boeufs peints aux couleurs vives. Nous visiterons d’ailleurs une fabrique (Eloy Alfaro) fonctionnant encore à l’ancienne (sans électricité). Nous logerons à Zarcero où il n’y a rien à voir et où il fait froid (1800m alt.).

Volcan Arenal

Nous continuons ensuite vers le nord de la Vallée Centrale pour rejoindre l’Hôtel El Castillo del Arenal, situé au pied du Volcan Arenal et au bord du Lac portant le même nom. Le village n’est pas sur les cartes routières, ni même sur le GPS… A partir de cet endroit, nous comprenons immédiatement combien le 4×4 est obligatoire. Les routes ne peuvent plus s’appeler des routes mais des pistes (cailloux, boue, etc.) On s’y habitue finalement très vite! Les alentours sont magnifiques, on se ballade facilement, les hostels/B&B, etc. sont très nombreux, bref le tourisme s’est très largement installé au abords du Volcan. A propos de l’Arenal, il faut souligner qu’il est toujours en activité; malheureusement ou heureusement nous n’avons pas été témoins de coulées de laves rouges qui vraisemblablement peuvent être régulièrement observées aux alentours.

La région est propice aux randonnées, nous partons donc observer les coulées de lave de 1992, date de la dernière grosse éruption. Impressionnant de se dire que les roches sur lesquelles on marche sont les déjections du Volcan 20 ans plus tôt. Qui dit volcan, dit sources d’eau chaude, l’endroit idéal pour se délasser après cette randonnée.

Volcan Tenorio

Nous quittons un volcan pour un autre, nous arrivons au Volcan Tenorio et là, ça se mérite…c’est une des régions les moins visitées et dépourvue de transports en commun. Huit kilomètres de pistes boueuses nous séparent de la route jusqu’aux Cabinas Piuri où nous passerons la nuit. Alexander nous accueille dans des cabinas immenses le long du Rio Celeste où nous tremperons les pieds mais pas plus…fait pas chaud! L’eau du Rio Celeste est particulière puisqu’elle est d’un bleu laiteux. A peine nos sacs posés, en route pour le « Parque Nacional Volcan Tenorio » et là il faut mouiller le maillot au sens propre du terme. Vu notre préparation physique avant le début de notre périple, on se rend vite compte qu’il nous manque quelque chose…du souffle, des jambes et un pantalon long pour Pierre. Deuxième enseignement (pour Pierre): quand on randonne dans une forêt tropicale humide, il se peut qu’on y fasse des rencontres « insectueuses »…morsure d’araignée, clap 1: pied de Hobbit, ça c’est fait! A part ça, le hike est superbe malgré la boue, l’humidité omniprésente et nous sommes récompensés par la vue des cascades, bains bouillonnants, lagons, confluence de deux rivières (l’une brune, l’autre bleue).

La forêt de nuages

Après les volcans, nous nous rendons dans la région de Santa Elena et Monteverde, connue pour les forêts de nuages. Sur la route, nous avons littéralement la tête dans les nuages, l’air est chargé d’humidité à une altitude de 1300m. Pourtant le soleil est omniprésent, c’est assez difficile à expliquer… Ici nous pourrons nous balader sur des ponts suspendus, visiter une plantation de café, cacao, canne à sucre mais aussi profiter de randonnées dans les nombreuses réserves. Nous restons 3 jours à l’hostel Vista Al Golfo, très sympathique et bien située.

Tout au long de la Vallée, nous avons pu observer des forêts luxuriantes ainsi que la faune (toucans, singes, coatis, oiseaux aux couleurs diverses, papillons, iguane, etc.). Les premières impressions nous faisaient penser à la Suisse…mais avec des palmiers. Nous retenons de cette première semaine la gentillesse, la serviabilité et l’accueil plus que sympathique des « Ticos »! Pura vida!!!

 


 

Vous aussi, vous pensez au Costa Rica pour vos prochaines vacances?

Costa RicaPour un voyage sur mesure et authentique au Costa Rica, prenez contact avec Agnès, l’experte locale de TraceDirecte.
Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec elle via votre espace client, et même l’appeler avec un numéro gratuit !
GO: votre devis gratuit! >>

 

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.