Kunming et la Forêt de Pierres

Retour en Chine, à Kunming (Yunnan)

Il n’est pas besoin de l’écrire, nous avons clairement la tête et l’esprit au Vietnam. Un mois passé sur les routes du Nord au Sud nous a carrément fait oublier nos aventures chinoises. Alors, quand il faut se replonger dans l’Empire du Milieu, disons que ça fait mal. En route pour Kunming!

Casse-tête chinois, épisode 2

Sur les bons conseils d’Amélie du blog de voyage Voyagista, nous, enfin surtout Roxane, avions préparé un itinéraire bien à l’avance, réservé des hôtels, pris contact avec des agences pour les transports et certaines excursions, bref nous avions tiré les enseignements de notre première visite en Chine.

Mais, bardaf, en 2 jours, nos plans tombent à l’eau. L’agence qui présentait le meilleur rapport qualité/prix pour nous emmener vers les Terres Rouges de Dongshuan nous fait faux bon. Golden Week oblige (période de vacances chez les Chinois), ils n’ont soit disant plus de véhicules disponibles, une excuse bidon (nous ne sommes que 2) qui nous rend malade. Dans la foulée, l’hôtel où nous avions prévu de nous rendre nous indique que la récolte du riz vient de se terminer, que la météo n’est pas bonne et par conséquent nous déconseille clairement de voyager vers les rizières de Yuanyang.

Nous cherchons les alternatives mais les tarifs flambent à cette période, carrément hors de prix pour nous, surtout que notre premier passage en Chine nous a déjà plombé le budget.

En 24h, nos deux étapes phares de ce début de retour en Chine sont passées aux oubliettes. De « tout va bien » au Vietnam, nous retombons dans le « tout va mal » en Chine. Un sentiment de révolte nous envahit mais que voulez-vous faire ? On a carrément pas envie de quitter le Vietnam mais on change nos plans et nous prenons l’avion vers Kunming depuis Ho Chi Minh avec un gros doute sur le mois d’octobre à venir…

Kunming, une grande et agréable ville chinoise

Nous arrivons donc à Kunming, ville de 5.000.000 d’habitants. Vu nos changements de plans, nous avons décidé de prendre notre temps.

Kunming, 1800 mètres d’altitude, surnommée la « Cité de l’Eternel Printemps »

C’est un endroit agréable avec son lac, ses vieilles maisons dans Guang Hua Street, le Temple d’Or, le quartier de l’université et évidemment la Forêt de Pierres, à 2h de bus depuis la ville.

A notre guesthouse, près du lac, nos relations avec les locaux sont courtoises et uniques ! Le patron de l’auberge ne parle pas un mot d’anglais (à sa décharge, avouons que notre niveau de chinois ne s’est pas amélioré non plus!) mais il veut nous aider, un bon début donc ! Je lui demande si je peux acheter ou recharger mon mobile, il se décarcasse pour y arriver. Il m’emmène même avec son scooter pour trouver une carte SIM. Trois heures plus tard, je peux enfin l’utiliser. Entre le « pas possible d’acheter une carte SIM si vous n’êtes pas Chinois » et « la recharge ne fonctionne pas », je ne perds pas patience et lui non plus. Lui sur son smartphone, moi devant le PC, on communique via nos traducteurs en ligne. Situation très cocasse mais au final on y est arrivé ! Des sourires et un échange avec les Chinois, restons optimistes, positivons !

A Kunming centre, la ville a pas mal d’atouts et nous sommes loin de l’agitation d’une grosse cité telles que celles visitées à l’ouest du pays. Le Parc du Lac Emeraude nous a beaucoup plu, pas forcément pour le lac en soi mais pour la vie qui l’habite. Karaoké l’après midi, musique classique le soir, danses rythmées où tout le monde participe, un vrai spectacle pour les yeux.

La Forêt de Pierres (Shillin Stone Forest)

Si le sud de Kunming ne nous réussira pas en raison des annulations dont nous vous parlions plus haut, nous décidons de partir vers l’est et la fameuse et incroyable Forêt de Pierres. Nous avions vu les images, on ne pouvait pas rater une attraction phare de plus dans ce Yunnan encore inexploré.

Pour nous y rendre, un seul moyen, le bus. Nous demandons « par smartphones interposés » quels bus prendre à nos hôtes mais on a vite l’impression de débarquer sur Mars. Stone Forest…bus…. ??? Je regarde Roxane, Roxane me regarde, bref on a compris, ils ne savent pas ! Mais bon sang, qu’est-ce que vous foutez à la réception d’une auberge de jeunesse si vous ne pouvez pas renseigner un touriste sur la destination N°1 de la région !

Petit moment d’énervement !!! 🙂

C’est donc Guide du Routard en main et infos acquises depuis les forums sur internet que nous décidons d’y aller par nous mêmes, en mode aventure.

Partis à 7h30 le matin, il est passé 11h lorsque nous passons l’entrée du Parc. Un Parc ? Le site, quoi ? Oui, sauf que l’entrée du site ressemble plus à un parc d’attractions. C’est la cohue pour faire la file et acheter les tickets. Les navettes électriques se suivent à la queue leu leu, 3km pour rejoindre l’entrée et découvrir la forêt. Stupéfaction ! Tout le début de la balade est un rendu artificiel donnant l’impression que les rochers karstiques ont été soigneusement déposés sur la pelouse. Les femmes et les enfants se déguisent en habits traditionnels pour faire la photo souvenir, les saucisses et autres friandises locales remplissent les bouches de 7 à 77 ans (ou moins, ou plus).

Bref, c’est une belle claque. On tente de s’éloigner et heureusement, nous nous perdons volontairement à travers les gorges creusées par l’érosion pour arriver à tomber sur quelques jolis points de vue, certes envahis de dizaines de Chinois qui se poussent des coudes pour prendre LA photo selfie qu’ils publieront instantanément sur « webeo » ou « wechat », leurs réseaux sociaux.

Nous passerons environ 4h à marcher dans la Forêt de Pierres. Les Chinois, eux, prendront non stop la navette qui les déposera, sans efforts, d’un point A à un point B. Nous ne la prendrons au final que pour rejoindre la sortie.

Le plus stupéfiant dans l’histoire, et elle se répétera dans d’autres endroits du Yunnan et du Sichuan, c’est cette manie qu’ont les Chinois de vouloir à tout prix rendre un site naturel en un endroit artificiel. Comment l’UNESCO ne met pas des barrières à ce genre d’aménagement? Comment ne pas non plus limiter le nombre de visiteurs par jour ou par heure sur les gros sites touristiques? Je pense que je pousserai la réflexion dans un article à part mais l’interrogation est omniprésente.

Direction Dali

Notre escapade à Kunming se termine. Un bon moyen de se remonter le moral reste sans équivoque de découvrir ce que la région offre comme spécialités culinaires. Pour ça, nous sommes gâtés, on déguste pas mal. En soi, un moyen d’évacuer toutes nos contrariétés. Il fallait bien cela pour notre retour en Chine! Prochaine étape, la petite ville de Dali, toujours dans le Yunnan. Il paraît que c’était il y a peu un des endroits où la vie était la plus agréable au monde, nous verrons…

KUNMING, les 5 endroits à ne pas manquer

1. Le Parc du Lac Emeraude et le Temple Yuantong

Faire le tour du lac est assez simple mais on se perd facilement. Les chemins forment un lotus. Y aller l’après-midi et le soir, ambiances différentes. Le Temple Yuantong est dans la rue à côté, c’est le plus vieux temple bouddhique de la ville de Kunming.

Temps de visite : 3h

Prix : gratuit pour le Parc et 6 RMD pour le temple

2. Le quartier du centre ville et ses vieilles maisons (Huang Hua Street)

Les vieilles maisons sont en train d’être restaurées mais certaines hébergent encore de vieux commerces. Poussez une pointe jusqu’au quartier des Pagodes de l’Ouest et de l’Est, très commerçant mais agréable.

Temps de visite : 3h

Prix : gratuit

3. Le Temple d’Or

Une très belle demi-journée, pas très loin du centre et un bus direct pour s’y rendre. Beaucoup de marches à grimper!

Temps de visite : 4h

Prix : 30 RMD

Comment y aller: Bus 54 vers les « Western Hills »

4. Le Quartier de l’Université

Un quartier où il fait bon se promener. Rues avec des petits commerces, street food, etc.

Temps de visite : 2h

Prix : gratuit

5. La Forêt de Pierres

Temps de visite : 12h avec le trajet

  • Prendre le bus vers la Gare routière de l’Est (Bus 22, 2 RMB), ensuite achetez dans la gare votre billet de bus vers le site de « Stone Forest » (34 RMB par trajet, 2h de route)
  • Prix de l’entrée du site: 175 RMB + 25 RMB pour la navette électrique
  • Pour plus d’informations: Travel China Guide
En plus, comptez une demi journée pour les Monts de l’Ouest. Nous ne les avons pas faits en raison du brouillard.

 

 

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.