Lijiang, dernière étape du Yunnan

Arrivée à Lijiang

carte_chine_lijiangNous continuons notre route encore plus au nord, cette fois pour déposer nos sacs à dos à Lijiang, dernière étape du Yunnan, plantée à 2500 mètres d’altitude. Cette ville est absolument incroyable par son architecture et ses milliers de maisons Naxi. Sur les toits de Lijiang, on devine alors au loin la Montagne de Jade qui culmine à 5600 mètres. C’est en train puis en bus que nous arrivons cette fois dans cette petite ville de 300.000 habitants. D’un côté, la ville moderne, quadrillée à l’américaine et de l’autre le splendide ancien village et ses milliers de toits à l’architecture ancienne. Notre moral n’est pas au beau fixe et la météo n’est pas là non plus pour nous encourager. La pluie et le brouillard nous empêcheront même de nous rendre dans les Gorges du Saut du Tigre pour sa fameuse randonnée. Qu’à cela ne tienne, nous pensons d’abord à nous et décidons de rester sur Lijiang et ses alentours. Le soleil reviendra même timidement, nous sommes finalement très contents de notre décision.

Lijiang aux deux visages

Lijiang, tout comme Dali, offre deux visages très contrastés. D’un côté, une ville historique et un cachet extraordinaire avec ses toits Naxi et d’un autre côté des hordes de Chinois débarquant par toutes les portes de la ville pour littéralement envahir les centaines de boutiques qu’abritent chaque maison restaurée du vieux centre. Ajoutez à cela un paiement forfaitaire de 80RMB, soit 12€, pour entrer dans la ville et 50RMB supplémentaires pour grimper jusque la Pagode Wanggu pour y admirer la ville en mode 360°. Sur notre budget, ça fait mal. Ce nouveau spectre artificiel nous renforce malheureusement encore notre sentiment de « il faut payer pour visiter la Chine » et par conséquent ne nous offre pas vraiment un optimisme débordant en cette fin de visite du Yunnan.

Lijiang, dernière étape du Yunnan

On a décidé toutefois de relativiser pour notre dernière étape dans le Yunnan. On comblera le trou budgétaire plus tard, on doit vivre le moment présent. Nous ne sommes pas là pour nous emmerder à jouer les négatifs non stop ! On prend donc du plaisir à se perdre dans Lijiang. Les petites rues, les ruisseaux, on s’écarte des chemins aux 4 coins cardinaux et on aime beaucoup se retrouver dans certaines rues où la ville a des allures de village désert. Le soleil, timide, pointe son nez dans les ruelles en offrant de jolies photos que nous nous empressons de capturer dans nos appareils. Plus loin, nous faisons le tour complet du parc de l’étang du Dragon Noir avec en point de mire le sommet de la Montagne de Jade qui culmine à 5600m. Nous irons le voir de plus près lorsque nous nous rendrons à Baisha en vélo. Pour prendre de la hauteur, nous grimpons les nombreuses marches qui nous amènent jusque la Pagode de Wanggu. Sept étages encore à monter pour offrir un extraordinaire panorama sur les toits de Lijiang. Fantastique, les mots nous manquent. La vue est incroyable, un labyrinthe étendu sur des kilomètres carrés, là sous nos pieds. De loin, nous n’apercevons pas une âme, un sentiment de tranquillité !

En vélo jusque Baisha

Le soleil est enfin de la partie. Nous enfourchons nos vélos proposés par l’auberge et nous partons environ 10km en direction du nord. Nous quittons les toits de Lijiang pour admirer le sommet de la Montagne de Jade. De loin, car se rendre sur les monts du Dragon de Jade revient très cher. L’entrée du parc, puis éventuellement les télésièges et télécabines nous reviendraient à 420RMB par personne, soit 60€ pp, impossible dans un budget comme le nôtre. On zappe donc le parc lui-même et on reste au pied de la montagne dans le joli village de Baisha. Maisons Naxi, fresques du Palais Dabaoji, petits artisans, agriculteurs, on est loin de l’ambiance touristique de Lijiang. Par contre, ça va changer. A 2km du village se dresse un chantier immobilier immense qui verra le jour dans les 2 prochaines années. Lac artificiel, terrain de golf, appartements, centre commercial et je m’arrête là. Faites confiance aux Chinois, rendre un site naturel en complexe artificiel, ils sont champions. Sur la route du retour, nous nous égarons volontairement vers l’est et nous passons une route fermée pour arriver dans une nouvelle ville fantôme. C’est en fait une nouvelle ville en construction. Jamais nous n’avions pu voir de si près ces constructions sorties de terre en mode accéléré. La route est +/- ouverte, quelques ouvriers travaillent, nous avons la preuve que Lijiang, 300.000 habitants, gonflera dans les prochaines années, nul n’est capable de nous dire jusqu’où !

Bye Bye Yunnan, welcome Sichuan

Nous garderons un bon souvenir de Lijiang et ses environs. Nous sommes aux portes du Sichuan que nous allons découvrir dans la foulée. Lijiang, dernière étape du Yunnan nous a donné un très bel aperçu des beautés de cette partie de la Chine. Les habitants sont agréables et nous avons très bien mangé dans les petits restaurants et dans la rue. Cela reste une étape à découvrir lorsque vous voyagerez dans le Yunnan et de/vers le Sichuan. Assurément, un de nos meilleurs souvenirs ! Ah, ben c’est bon, on termine avec une note positive, ne jamais désespérer !

Lijiang, les 5 endroits à ne pas manquer

On peut rejoindre depuis le sud de la province la ville de Lijiang en train ou en bus. Vers le Sichuan, c’est plus compliqué, nous avons décidé de prendre l’avion vers Chengdu directement, sinon il y a un bus avec connexion à Panzihua (5-6h d’attente) mais il faut depuis Lijiang à Chengdu environ 21h de bus.

Lijiang-Kunming (9-10h) // Lijiang-Dali (3h) // Lijiang-Shangri-La (7-8h)

1. La vieille ville de Lijiang

Absolument superbe, il y a moyen de rentrer gratuitement en évitant les entrées principales mais pour accéder aux autres endroits phares de la ville, vous devrez montrer ou acheter votre billet. Il est valable pour une longue période. Perdez-vous dans les ruelles, éloignez-vous des allées centrales.

Temps de visite : 1 journée

Prix : 80 RMB (entrée de la vieille ville et parc du Dragon Noir)

2. La pagode Wanggu

A ne pas rater! Le paiement d’un supplément vaut la peine pour observer toute la ville de Lijiang en mode panoramique.

Temps de visite : 1h30

Prix : 50 RMB (Paiement en plus de l’entrée de la ville)

3. Le parc de l’étang du Dragon Noir

Montagnes culminant à 5600m en toile de fond, pagode au bord de l’étang, beaux chemins le long de l’étang, une promenade sympa pour l’après-midi!

Temps de visite : 2h30

Prix : compris dans l’entrée de la vieille ville

4. Le marché de la vieille ville

Un beau marché Naxi juste à côté de l’entrée de la vieille ville.

Temps de visite : 1h

Prix : gratuit

5. Baisha

Si la visite de Baisha est gratuite, celle de Shuhe sur la même route est payante (30 RMB). A pied ou en vélo, promenade dans les rues et plus haut vers la Montagne de Jade. Arrêtez-vous aussi chez le Docteur Ho, une institution, 90 ans.

Temps de visite : 1 journée

Prix : entrée gratuite dans la ville et 30RMB pour les fresques

 

A considérer comme extensions depuis Lijiang:

1. Les monts du Dragon de Jade

Temps de visite : 1 journée

Prix : comptez 420 RMB pour l’entrée et utilisation des télésièges. Demandez conseil et réservez auprès de votre auberge.

2. Les Gorges du Saut du Tigre

Temps de visite : 2 journées

Prix : +/- 160 RMB (Entrée) + nuitée + transport A/R. Demandez conseil et réservez auprès de votre auberge.

 

Nous recommandons vraiment l’auberge dans laquelle nous avons séjourné 5 nuits. Elle se situe à 10 minutes de la vieille ville et à 5 minutes de l’arrêt de bus dans un quartier résidentiel fermé à la circulation! Voir l’auberge ou réservez

 

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.