Itinéraire le long du Mékong dans l’Isan

Boucle de 5 jours à moto dans l’ISAN

itinéraire le long du Mékong dans l'IsanIsan (ou Issan ou encore Isaan), c’est le nom de la plus grande région située à l’est de la Thaïlande. Elle couvre environ un tiers de la superficie du pays et touche les frontières du Laos et du Cambodge. La région vit principalement de son agriculture et se trouve être la plus pauvre de la Thaïlande. Mais c’est sans doute la partie du pays la plus riche en sourires, accueil et authenticité. Suivez donc notre itinéraire le long du Mékong dans l’Isan.

Départ depuis Loei

C’est depuis Loei, petite ville provinciale, que nous repartons pour une nouvelle escapade à moto. Après nos 5 jours dans le Triangle d’Or au nord de Chiang Rai, notre petit scooter flambant neuf nous emmène cette fois directement vers les berges du Mékong, à la frontière entre la Thaïlande et le Laos. Pendant 5 jours, nous allons longer le Mékong jusque Nong Khai, puis revenir vers Loei par l’intérieur des terres en traversant campagnes et montagnes de l’Isan.

Le calme et l’ambiance mystérieuse de Chiang Khan

Après seulement 50km, nous arrivons déjà à Chiang Khan, la première étape de notre itinéraire le long du Mékong dans l’Isan. Ici règne une atmosphère très calme et sereine. La lumière est fantastique en cette fin de journée. Le soleil descend se coucher derrière le Mékong et nous illumine d’un rouge vif avant de descendre dans la brume et disparaître de l’horizon. Très vite, ce brouillard envahit les berges et nous plonge dans une ambiance curieuse et mystérieuse.

itinéraire le long du Mékong dans l'Isan

Dans cette petite ville, nous apprécions tout particulièrement les maisons en teck construites début du 20ème Siècle et reconverties en guesthouses, restaurants ou boutiques pour les touristes. Ce soir, le poisson mis à notre table gâte nos papilles, un pur délice ! Nous nous couchons de bonne heure dans notre guesthouse où les matelas posés à même le sol, nous font profiter de l’ambiance boisée de la maison de notre hôte.

Les terres fertiles du Mékong

Le lendemain matin, nous poursuivons sur une centaine de kilomètres la route le long du Mékong vers l’Est. Nous remarquons surtout l’agriculture fortement présente sur les berges et tout autour. L’Isan est une région très agricole. On y cultive le riz, le manioc, le maïs, le coton, la canne à sucre ou encore le tabac et l’aloevera. On travaille encore à la main, les camions « décapotables » nous rappellent les campagnes du Cambodge. Là, sur notre scooter en direction de Sangkhom, ce qui nous frappe surtout c’est le tabac. Il y en a partout. Les grandes feuilles sont arrivées à maturité, on les coupe et on les laisse pendre dans d’énormes séchoirs. Une fois bien sèches, les feuilles sont broyées et exposées une nouvelles fois au soleil. En passant devant les tamis disposés tout en longueur, l’odeur ne fait pas de doute, c’est bien du tabac !

728x90 Best Price

C’est complètement bluffant de voir ces agriculteurs, le long du mythique fleuve du Mékong, profiter des terres très fertiles en cultivant les légumes qu’ils vendront sur les marchés de la région et au-delà. Malgré la sécheresse, il faut profiter de la terre quand elle est exploitable car la saison des pluies inondera malheureusement les plaines, les rendant alors impropres à l’agriculture.

A Sangkhom, pas grand chose à voir, sinon la vue sur le Mékong depuis notre terrasse géante. On profite du paysage et d’une rencontre avec ce couple de retraités en tour du monde à vélo. Notre itinéraire le long du Mékong dans l’Isan semble bien maigre comparé à leur trip ! Un repas délicieux et une nuit sur un matelas, sans aucun doute dans le Top 3 des literies les plus dures au monde !

De Sangkhom à Nong Khai, l’influence laotienne

Après un réveil difficile, nous nous rendons directement à Nong Khai, chef-lieu de la province du même nom. La route est belle sur la moitié de l’itinéraire, l’autre est étroite et le trafic important. On n’aime pas ça ! Nous regardons Vientiane de l’autre côté de la rive. Impressionnant car la capitale du Laos ne fait pas du tout penser à une capitale. A peine un immeuble plus haut que les autres et le souvenir il y a 2 ans de notre voyage au Laos. D’ailleurs, pendant ce voyage dans l’Isan, tout nous rappelle le Laos. L’ambiance, la nourriture, les gens. La langue parlée ici est plus proche du Lao que du Thaï. Le passage d’une rive à l’autre est très fréquent. Beaucoup de Laotiens viennent travailler en Thaïlande, souvent de manière clandestine. Pour le touriste, c’est évidemment une aubaine de comparer les us et coutumes de part et d’autre du Mékong. La traversée depuis et vers le Laos se fait très facilement dans les 5 postes frontières installés dans des cabanes de fortune.

A Nong Khai, l’ambiance est relax. Ce n’est plus un village mais une petite ville et c’est forcément du côté du Mékong que tout se passe. Gymnastique rythmique le soir, coucher de soleil, temples, marché de nuit, etc. On ne s’en lasse pas. A quelques kilomètres, nous irons également voir le Sala Keoku, bizarrerie architecturale composée de dizaines de statues hindo-bouddhiques, créées par un artiste laotien, un parc très ressemblant à celui du même genre que l’on peut voir dans les environs de Vientiane.

itinéraire le long du Mékong dans l'Isan

Et puis, naturellement, on mange bien à Nong Khai ! Pour la troisième fois en 4 jours, notre repas est simple mais succulent. Au menu, poulet grillé (gai yang), salade de papaye (som tam) et riz gluant ! On ne s’en lasse pas !

Si le piment et vous n’êtes pas bons amis, sachez que dans la région de l’Isan, on mange très épicé, n’oubliez donc pas de stipuler « mai phèt » avant de passer commande !

Le parc national historique de Phu Phra Bat

Itinéraire le long du Mékong dans l'IsanPuisque 200km nous séparent de Loei, nous ferons étape à Ban Phue, petite bourgade où il n’y a vraiment rien à voir ! On a trouvé un petit resort avec une piscine glaciale mais agréable. Un emplacement idéal pour découvrir à 10 kilomètres le Parc National de Phu Phra Bat où d’étranges formations rocheuses servaient d’abri dès l’époque préhistorique aux premiers humains ayant habité la région. Une balade et un peu de repos avant de rentrer vers notre point de départ.

Mékong, we love you !

Vous l’aurez compris, on a vraiment pris du plaisir durant cette nouvelle boucle à moto. Suivre cet tinéraire le long du Mékong dans l’Isan sur un des plus beaux tronçons le long du haut Mékong, c’était réellement magique. Même si la saison sèche était très sèche, l’ambiance, les reliefs karstiques, les routes sinueuses et toute la vie autour du fleuve nous ont bercé lentement et nous rêvons encore et toujours de ce fleuve mythique et ô combien fantastique.

coucher

Itinéraire le long du Mékong dans l’Isan

itinéraire le long du Mékong dans l'Isan

  • Durée

5 jours pour cet itinéraire le long du Mékong dans l’Isan, l’étape la plus longue étant la dernière. On peut évidemment partir d’ailleurs que depuis Loei mais alors il faut revenir sur le même chemin, ce qui a peu d’intérêt sinon de revoir les mêmes beaux endroits!

  • Distances

450km en 5 jours dont 140km pour la dernière étape.

  • Hébergements

Nous n’avons rien réservé à l’avance pour ce trip. Il est très facile de trouver un endroit pour se loger. Il vaut mieux être motorisé. Beaucoup de voyageurs nous ont parlé de Mutmee GH à Nong Khai, beau jardin en face du Mékong.

  • Moyen de transport

Le scooter a été loué depuis notre auberge à Loei (Sugar Guesthouse). Pour 7 jours, nous avons eu un prix de 250 Baht par jour (soit environ 6€). Nous avions une simple 110cc, suffisante pour les routes dans les environs. Comptez un plein par jour (environ 80 Baht).

D’autres voyageurs croisés sur la route l’ont fait à vélo et d’autres encore ont choisi la voiture, plus confortable.

  • Budget

Moyen de transport: 250 baht/jour + 400 baht d’essence pour tout l’itinéraire le long du Mékong dans l’Isan

Hébergement: 300 à 500 baht par nuit pour 2 avec salle de bain privative

Nourriture: environ 450 baht pour 2 par jour

Visites de sites (par personne):

  • Autour de Loei (Hors boucle)
    • PN de Phu Rua (50km): 500 baht
    • PN de Phu Kradung (80km): 400 baht
  • Croisière sur le Mékong (entre 200 et 700 baht par personne)
  • Sala Keoku (Wat Kaek) à Nong Khai: 20 baht
  • Parc national historique de Phu Phra Bat à Ban Phue: 100 baht
  • VISA pour le Laos

Comptez 30-35usd à payer en cash uniquement pour un accès de 1 mois au Laos. N’oubliez pas une photo. Il y a cinq point frontières pour les étrangers.

Related Post

The following two tabs change content below.

Pierre Michaux

Travel blogger
Passionné de voyages, je réalise mon rêve à chaque nouvelle destination que je découvre. Les rencontres, la culture, les nouvelles technologies, la musique, sont autant de moteurs qui me "boost" chaque jour! Blogueur-voyageur et expatrié, aujourd'hui je partage avec vous mes expériences de voyages autour du monde à travers mes articles et mes réflexions.